Une nouvelle ligue de cyberdéfence voit le jour au Nouveau-Brunswick…

CyberNB, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite Enfance du Nouveau-Brunswick et le Conseil des technologies de l’information et de la communication (CTIC), est à préparer le lancement d’une ligue de cyberdéfence en lien avec la cybersécurité au Nouveau-Brunswick. Cette ligue est ouverte à toutes les écoles intermédiaires et secondaires de la province. Les équipes s’affronteront dans une série de compétitions amicales au cours de la saison qui se dérouleront de novembre 2018 à avril 2019. À la fin de la saison, les meilleures équipes de chaque district pourraient être invitées à participer à la finale provinciale qui aura lieu lors de la conférence CyberSmart à Fredericton en mai 2019.

Cette nouvelle ligue de cyberdéfence au Nouveau-Brunswick permettra aux francophones de participer pour une première fois à une compétition en cybersécurité de calibre provincial.  Il sera par la suite, de voir à la possibilité de participer à une compétition nationale de CyberTitan dès septembre 2019.

Voici donc quelques informations importantes pour ceux et celles qui aimeraient de former une équipe au niveau de leur école.  L’invitation est lancée aux élèves francophones de la septième à la douzième année des écoles francophones du Nouveau-Brunswick.  Pour plus de détails, il suffit de contacter votre direction d’école et d’envoyer un courriel à Roberto Gauvin ; roberto.gauvin@nbed.nb.ca . La page officielle de la Ligue de cyberdéfence du Nouveau-Brunswick comprenant les règles de participation et le calendrier 2018 est disponible ici.

Les écoles seront invitées à soumettre des équipes. Chaque école pourra inscrire autant d’équipes qu’elles le désirent avec un nombre maximum de six élèves par équipe. Celles-ci participeront ensuite à une compétition de 60 minutes dans leurs écoles dans le but d’obtenir autant de points que possible. Ces parties doivent être complétées au cours de la ronde scolaire (du lundi au vendredi) à la discrétion de l’enseignant (e)  qui supervise les élèves et de l’équipe. Au début de la ronde de compétition, les images officielles et les mots de passe seront envoyés par courrier électronique aux entraîneurs qui devront ensuite télécharger et conserver jusqu’à ce que l’équipe soit prête à participer au concours. Pendant la compétition, les équipes peuvent utiliser les ressources de leur choix pour les aider, mais elles ne peuvent par prendre plus que 60 minutes. Lorsque l’équipe a terminé, les entraîneurs sont invités à supprimer l’image du système d’exploitation et à signaler le pointage en prenant une photo ou une capture d’écran de celui-ci dans la ligue au plus tard le lundi suivant à 9h00.

Voici donc une excellente opportunité pour les élèves de faire partie d’une équipe et de participer à une activité extrascolaire dans leurs écoles (en dehors des sports traditionnels, de la musique, du théâtre, des débats, des équipes d’échecs, etc.). Les élèves n’ont pas besoin de connaissances ni de connaissances préalables en matière de cybersécurité, mais simplement d’une compréhension de base des ordinateurs et d’une passion pour l’apprentissage.  Ces jeunes sont notre avenir en cybersécurité et plus de détails sur les possibilités de formation et les perspectives d’emplois sont disponibles dans le billet suivant.  L’an dernier, trois équipes anglophones du Nouveau-Brunswick se sont qualifiées pour participer au championnat national de CyberTitan.  À suivre…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *