Un exhibitionniste numérique, vous connaissez ?

La lecture d’un texte de Djavan Habel-Thurton intitulé « Comment se protéger des exhibitionnistes numériques ? » publié chez Radio-Canada démontre à quel point les changements technologiques nous bousculent et nous forcent à trouver des moyens pour nous protéger en matière de cybersécurité. Il est aussi important de prendre du temps avec nos jeunes pour avoir de bonnes discussions et pour élaborer des scénarios possibles ainsi que des pistes de sortie.  En prenant l’exemple mentionné dans l’article,  une personne peut vous envoyer une image choquante ou controversée à votre insu si la fonction AirDrop de votre iPhone est ouverte et partagée avec « Tout le monde ».  Airdrop est un protocole qui permet de réseauter et d’échanger .  Celui-ci ne demande pas nécessairement d’avoir internet pour fonctionner.  On peut ainsi partager différents types de fichiers comme des photographies, du texte, des documents ou autres.  Pour ne pas en être une victime, il suffit de désactiver cette fonctionnalité ou de permettre à celle-ci d’être seulement détectée par vos contacts.  L’article est bien détaillé et devrait être lu par les enseignants et les élèves.  Il peut servir d’un bon objet d’apprentissage pour discuter de la cybersécurité.  Ce phénomène est peut-être plus populaire dans de grands endroits publics où la plupart des gens ne se connaissent pas, mais il demeure que ce type d’action n’est pas acceptable et fait partie d’une liste grandissante des choses à connaitre en littéracie numérique.

Le site HabiloMédias, décrit que la littératie numérique est plus qu’un savoir-faire technologique.  Elle inclut une grande variété de pratiques éthiques, sociales et réflectives qui sont intégrées dans le travail, l’apprentissage, les loisirs et la vie quotidienne.  Toujours selon le site HabiloMédias, les jeunes ont pris les commandes pour trouver de nouvelles façons de s’engager en ligne.  On peut y lire ;

« …Mais cet enthousiasme pourrait engendrer un problème de taille : les jeunes se lancent volontiers dans l’exploration des nouvelles technologies et d’Internet, ils acquièrent rapidement de nouvelles compétences et deviennent plus érudits que leurs ainés en ce domaine; toutefois, en l’absence de guides et de conseillers, ils utilisent les technologies de l’information et des communications (TIC) en amateurs…  »

Il est donc important de prendre le temps d’accompagner les élèves et d’avoir plusieurs discussions tout au long de l’année en salle de classe au sujet de la littératie numérique.  À la maison, les parents doivent en faire autant.  On peut donc donner aux jeunes l’occasion en les laissant parler et poser des questions et voir avec eux, les limites de ce qui est acceptable et de ce qu’il ne l’est pas.  Pour un enseignant ou un parent, ce n’est pas toujours évident.  Souvent, on peut se sentir dépassé par l’ampleur et les ramifications de l’utilisation des nouvelles technologies à l’école et à la maison.  Par contre, le statu quo et ne rien faire, ne sont pas de bonnes solutions.  Il existe des ressources en cybersécurité pour développer la littéracie numérique à l’école et à la maison et il est aussi possible de trouver des formations de type MOOC gratuites sur le sujet.  Les écoles doivent prendre un temps d’arrêt et prendre conscience des enjeux et développer une culture saine du numérique au sein de l’organisation.  C’est un point de départ pour arriver à conscientiser les membres du personnel, les élèves, les parents et la communauté toute entière.

Pour ce qui est de mon travail chez CyberNB, je tente de faire avancer le mandat suivant;

1- Aider à intégrer des composantes de cybersécurité pour développer la citoyenneté et la littéraire numérique dans les apprentissages.

2- Répondre aux besoins des employeurs et stimuler l’intérêt des jeunes pour une  carrière en cybersécurité.

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, je vous partager des ressources de toutes sortes qui nous permettront de faire avancer et développer la littéracie numérique.  C’est ensemble que nous pourrons avoir un impact et progresser dans le bon sens en matière de cybersécurité.  Merci de prendre le temps de lire mes billets et de les partager sur les réseaux sociaux.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *