Règles de base dans l’utilisation de l’internet…

Vous êtes-vous déjà demandé si vous utilisez bien l’internet ?  Ce que je veux dire ici, c’est est-ce que vous l’utiliser de façon sécuritaire sans mettre en danger vos appareils, votre réseau informatique à la maison ou celui au travail ?  Comme la plupart des gens, nous avons été plongés dans le monde de l’informatique tout bonnement sans recevoir une très grande formation initiale.  De plus, il est difficile de demeurer constamment à l’affut des nouveaux changements informatiques et de connaitre toutes les possibilités de pièges qui peuvent nous être tendus, souvent à notre insu.  Il en va de même pour nos enfants et les jeunes à l’école.  Il est important de prendre du temps pour en discuter avec eux et de ne pas prendre pour acquis qu’ils connaissent tout de la sécurité informatique.  C’est important de le faire à la maison et à l’école.  En général, les milieux scolaires utilisent des outils de protection contre les sites malveillants et les intrusions de réseau.  Les élèves sont censés obtenir un identifiant ainsi qu’un mot de passe des autorités scolaires selon une politique sur l’utilisation des technologies de l’information et des communications (TIC). Il arrive que ces politiques soient plutôt vieilles et aient besoin de mise à jour.   Il est important pour les élèves de ne pas partager leurs informations personnelles et de connaitre les règles de savoir-vivre sur l’utilisation de réseaux sociaux tels que Facebook, SnapChat, Instagram et les autres.  La sécurité informatique est aussi l’affaire de tous et il est important que tous les utilisateurs d’un même réseau qu’ils soient à la maison ou au travail fassent tout en leur pouvoir afin de réduire les risques au minimum possible.  Ceci s’inscrit bien dans le développement de la littératie numérique à l’école et aussi celle pour tous ceux et celle qui utilisent le web.  Le développement de la pensée critique est aussi important lorsqu’on lit ou qu’on décide de partager des informations comme une nouvelle, de la publicité ou des images discutables.  Une étude menée par «Ipsos global advisor» et trouvée sur le site de LaPresse.ca, a été réalisée en ligne du 22 juin au 6 juillet auprès de 19 243 personnes provenant de pays tels la France, l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, le Canada, l’Espagne, les États-Unis, l’Italie, le Royaume-Uni et le Japon.  On pouvait apprendre dans celle-ci qu’environ 63 % des gens estiment qu’ils sont capables d’identifier une fausse nouvelle.  Ceci veut aussi dire qu’environ  37 % des gens ne se sentent pas capable de la faire et il se peut que plusieurs personnes surestiment leur habileté à juger les informations lues en ligne.  Le programme HabiloMédias traite justement de la question à savoir comment reconnaitre du faux contenu en ligne.  Là aussi, l’accompagnement des élèves est requis. Il est aussi important que les adultes accompagnateurs soient aussi bien informés sur les meilleures pratiques en la matière.

Dans notre vie privée, au travail ou pour nos enfants à l’école, il existe des règles de base à suivre et à connaitre afin d’assurer un bon fonctionnement de nos outils technologiques.  Je suis en train de compéter une formation MOOC en cybersécurité avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information et lors d’une session sur la sécurité informatique, j’ai bien aimé recevoir les règles ci-dessous lors de l’étude de la section sur la sécurité de l’authentification.  Je résume ici les points trouvés, mais le document concernant les dix règles de base de la sécurité internet est aussi disponible plus en détail sur le site de l’ANSSI.

Les dix règles de base en cybersécurité selon l’ANSSI;

  1. Utiliser des mots de passe de qualité.
  2. Avoir un système d’exploitation et des logiciels à jour.
  3. Effectuer des sauvegardes régulières.
  4. Désactiver par défaut les composants ActiveX et JavaScript.
  5. Ne pas cliquer trop vite sur des liens.
  6. Ne jamais utiliser un compte administrateur pour naviguer.
  7. Contrôler la diffusion d’informations personnelles.
  8. Ne jamais relayer des canulars.
  9. Soyez prudent : l’Internet est une rue peuplée d’inconnus !
  10. Soyez vigilant avant d’ouvrir des pièces jointes à un courriel.

Un autre document à consulter pour en apprendre davantage serait le Guide de bonne pratique en informatique publié par la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) en collaboration avec l’ANSSI.  Vous y trouverez d’autres réponses concernant les principaux points suivants ;

  • Choisir avec soin ses mots de passe.
  • Mettre à jour régulièrement vos logiciels
  • Bien connaître ses utilisateurs et ses prestataires
  • Effectuer des sauvegardes régulières
  • Sécuriser l’accès Wi-Fi de votre entreprise
  • Être aussi prudent avec son ordiphone (smartphone) ou sa tablette qu’avec son ordinateur
  • Protéger ses données lors de ses déplacements.
  • Être prudent lors de l’utilisation de sa messagerie.
  • Télécharger ses programmes sur les sites officiels des éditeurs.
  • Être vigilant lors d’un paiement sur Internet.
  • Séparer les usages personnels des usages professionnels.
  • Prendre soin de ses informations personnelles, professionnelles et de son identité numérique.

En terminant, je vous propose un petit jeu afin que vous sachiez ou non si vous êtes cyberfutés.  Vous l’êtes peut-être, mais jusqu’à quel point ?  Bonne lecture, bonne découverte et merci de prendre le temps de vous informer au sujet de la cybersécurité et de partager ces informations à vos amis.  C’est ensemble que nous allons assurer une utilisation judicieuse du WEB !

 

 

Source de l’image au début de l’article ;  Nicole De Khors de Burst

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *