Ma participation au 4e forum thématique « La diversité fait la force » de l’OCDE…

diversitelogoJ’ai la chance de participer demain et vendredi au 4e forum thématique « La diversité fait la force » ; apprentissage émotionnel : faire naître un sentiment d’appartenance chez les apprenants réfugiés et issus de l’immigration.  Cette rencontre est organisé par l’Organisation de Coopération et de développement Économique (OCDE) et a lieu à Fredericton au Nouveau-Brunswick.  J’y participerai à titre de modérateur pour les rencontres de discussions pendant ces deux journées et à la table ronde de vendredi intitulé ; « Les TI et les technologies numériques : un outil efficace pour susciter un sentiment d’appartenance ou une menace pour l’intégration ? ».

Plusieurs thèmes seront abordés dont l’apprentissage socioémotionnel, la langue au service de la cohésion sociale, une visite d’écoles, l’éducation pour favoriser l’éveil de citoyens mondiaux et l’utilisation des TI et des technologies pour développer un sentiment d’appartenance.  Mon rôle pour les séances de discussions sera d’animer les sessions et de lancer les discussions, et de m’assurer que tous les participants aient un temps de parole.  Une session d’orientation a eu lieu cet après-midi et je dois avouer que tout semble bien réglé au quart de tour…. Ça promet…. Pour ce qui est de la table ronde de vendredi, je partagerai la scène en compagnie de Mattheu McGuire de l’université du Nouveau-Brunswick, Francesca Borgonovi de l’OCDE et un représentant de l’Agence nationale pour l’éducation e Suède.  Pas de doutes que les discussions seront vives et intéressantes sous l’œil attentif du modérateur John McLaughlin, sous-ministre du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick.

Pour ce qui est de la table ronde, j’aurai a expliquer et a donner des exemples de bonnes pratiques d’utilisation de la technologie qui aident les élèves à se sentir plus proches de leur milieu.  On me demande aussi s’il y a des exemples de situations où la technologie a isolé les apprenants et de nommer quelques bonnes pratiques qui mobilisent tous les élèves au sein de classes diversifiées.

En gros, je n’aurai pas beaucoup de temps, mais en reprenant chaque point, je tenterai de nommer des expériences vécues au cours des dernières années dans mon travail.  Plus en détail ;

Des exemples de bonnes pratiques d’utilisation de la technologie qui aident les élèves à se sentir plus proches de leur milieu ;

  • Pour moi, l’expérience du projet Acadiepédia a démontré que tous les élèves pouvaient prendre leur place sur le Web. Que ce soit à l’écrit à l’oral (la Radio des Jeunes d’Acadiepédia) permet aux élèves de s’exprimer et de découvrir la culture identitaire en milieu minoritaire.
  • Le déploiement de Labos créatif permet aussi aux élèves de développer leur curiosité, leur créativité et leurs talents.
  • Le déploiement de programmes développant les talents et les intérêts des élèves.

Des exemples de situations où la technologie a isolé les apprenants ;

  • Évidemment, tous les élèves n’ont pas les mêmes accès à des outils technologies à la maison. Je dirais que l’accès au Web et avoir accès à des outils performants peur faire en sorte que les élèves se sentent isolés ou à part des autres.  Il est important pour les écoles d’offrir un accès en tout temps à l’internet à l’école pour qu’ils puissent brancher leurs outils technologiques et de trouver un moyen de permettre à tous les élèves qui le désirent d’avoir accès à des outils technologiques qu’ils pourront apporter à la maison.  Au CAHM, le projet entrepreneurial « Haccès » permet à des élèves de recevoir des ordinateurs potables qu’ils peuvent garder en tout temps.
  • Il est aussi important d’encadrer l’utilisation de ces technologies à l’école, d’avoir une charte d’utilisation du réseau sans-fils et des appareils technologiques et il est important que les élèves participent au développement d’un code de vie de l’utilisation des TI à l’école. Il est important d’encadrer les élèves, de discuter de la cyberintimidation possible et surtout d’être présent sur les réseaux sociaux.

Quelques bonnes pratiques qui ont mobilisé tous les élèves au sein de classes diversifiées ;

  • Pour moi, l’utilisation du blogue par les élèves permet à ceux-ci de participer activement à la construction des savoirs et de partager leur connaissance à travers les réseaux.
  • Le déploiement des Labos créatifs permet aussi à tous les élèves de développer leurs talents et leurs intérêts.
  • L’utilisation d’appareil numérique permet aux élèves en difficultés de travailler à leur niveau sur différentes plateformes ou pour faire des recherches. Ces outils leur permettent de mieux écrire et d’écrire plus.  Certains élèves peuvent numériser des textes et de les écouter à l’aide de logiciels de lecture numérique.  Les élèves peuvent participer à des cours en ligne et avoir accès à une gamme complète de cours spécialisés, et ce spécialement en milieu rural.

En terminant, pas de doutes que j’aurai beaucoup d’occasions d’apprendre plusieurs nouvelles choses.  Les interventions et les présentations de plusieurs personnes feront en sorte que nos discussions seront riches et permettront la réflexion.  À suivre…

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *