Le CAHM, première école Quasar…

IMG_0923Le 26 janvier dernier demeurera un souvenir important dans la mémoire collective de notre communauté éducative.  Le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska (CAHM) se voyait décerner par idée éducation entrepreneuriale, la première reconnaissance Quasar au monde.  L’organisme idée éducation entrepreneuriale accompagne des écoles aux quatre coins de la planète afin de développer les valeurs communautaires et l’entrepreneuriat conscient.  Il existe 3 niveaux de reconnaissance pour les écoles qui acceptent de soumettre une demande.  Pour le CAHM, nous avons entamé ces procédures à l’automne 2017.  Il faut dire que nous avons une culture d’école communautaire basé sur l’entrepreneuriat depuis plusieurs années et l’exercice de soumettre notre candidature nous a permis de prendre un temps d’arrêt et de mettre à jour nos pratiques.  Une des exigences pour être reconnu est d’avoir à jour un Plan d’apprentissage en entrepreneuriat conscient (PAEC).  Évidemment nous en avions un mais celui-ci a dû être mis à jour.  Un comité d’une douzaine de personnes s’est donc mis à l’œuvre de réviser le document et d’y ajouter nos nouvelles pratiques.  Nous avons utilisé Google Documents pour travailler en réseau et la fierté s’est facilement mesuré lors de la publication du document sur notre page web.  Ce document est organique et continuera de se modifier et de grandir au fil des jours.  Nous sommes fiers du résultat et j’aimerais remercier le district scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO) de nous avoir donner du temps en suppléance pour les rencontres d’équipe pour réviser le document.  Cela nous a donné un sérieux coup de pouce. Voici notre PAEC tel que présenté à idée éducation entrepreneuriale ;

PAEC

De plus, en plaçant tous les mots du document dans un outil pour créer un nuage de mots fréquents, voici le résultat que nous avons obtenu ;

nuagequasar

Il va sans dire que nous sommes fiers de voir au centre de l’image que ce sont les élèves qui prennent toute la place de notre PAEC.  Un coup de chance, peut-être, peut-être pas…

Pour compléter le processus de reconnaissance, deux personnes d’idée éducation entrepreneuriale sont venus passer deux jours à l’école.  Ils ont pris le temps de rencontrer la direction, des membres du personnel et des élèves.  Ils ont eu la chance de voir les élèves en action pendant notre programme ENVOL et faire un état de la situation afin de produire un rapport pour recommander le niveau de reconnaissance où se situait l’école.  À notre grande surprise et satisfaction, la recommandation était que nous puissions obtenir le niveau de reconnaissance Quasar, une première au monde !

Il restait par la suite à faire l’annonce aux membres du personnel et aux élèves.  Le 17 janvier dernier en collaboration avec le Conseil des élèves du CAHM, la présentation et la lecture du rapport fut faite dans le foyer de l’école.  Pour le reste, la vidéo ci-dessous parle d’elle-même;

Pour voir la cérémonie de remise de la reconnaissance Quasar, notre partenariat pour la webdiffusion avec Clair2018 nous a permis de laisser des traces sur YouTube.  Pour voir celle-ci, il suffit de regarder la vidéo suivante ;

Un autre prix d’exception me fut remis pour la direction de l’école et celui-ci fera l’objet d’un autre billet sous peu.

Recevoir une reconnaissance comme ceci pour une école, fait beaucoup de bien.  Comme je le mentionnais dans l’entrevue suivante à la radio de Radio-Canada, lorsqu’on travaille en innovation, nous avons souvent l’impression de travailler en isolation.  Le fait que des personnes et des organisations prennent le temps de souligner et de reconnaître nos façons de faire, réchauffe le cœur.  Les élèves, les membres du personnel, les nombreux bénévoles, les partenaires et les commanditaires méritent de se partager ensemble ce prix car c’est ensemble que notre école communautaire en entrepreneuriat conscient grandit et se développe.  La route n’est pas toujours facile mais lorsqu’on travaille dans une même direction, rien n’est impossible.  J’ose espérer que ces reconnaissances pourront nous permettre de continuer à travailler au développement de notre petite école au grand cœur.  La liste des traces du colloque de Clair2018 contient plusieurs exemples d’appréciation de notre travail en ce sens.

Je veux remercier en terminant toute l’équipe d’idée éducation entrepreneurial pour le professionnalisme et la façon solennelle et respectueuse que fut remis notre prix.  Je suis fier de pouvoir dire que notre école rejoint maintenant l’Organisation internationale des écoles communautaires entrepreneuriales conscientes (OIECEC).  Cet organisme parrainé par plusieurs partenaires dont l’UNESCO, est une très belle façon de permettre le rayonnement du CAHM et de ses pratiques, mais surtout pour nous, d’avoir la chance de travailler en réseau avec d’autres écoles.  Voilà une occasion unique de collaborer, d’apprendre et d’échanger.  En bout de ligne, une grande valeur ajoutée pour tous nos élèves, les vrais gagnants de cette reconnaissance.

À suivre…

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Le CAHM, première école Quasar…”