Mon plan de croissance professionnel pour l’année scolaire 2017-2018…

plan2017Nous voilà rendus en décembre et l’année scolaire avance à vitesse folle.  Tout bouge tellement vite que je ne viens pas souvent visiter mon blogue.  Je considère toujours l’importance de laisser des traces et de prendre de temps en temps, un moment pour réfléchir à ma pratique professionnelle et à faire des choix stratégiques dans l’avancement et le développement de la mission et la vision de l’école.  Je suis à la direction du CAHM depuis maintenant dix-sept ans et bien que plusieurs tâches reviennent d’années en années, le besoin d’innovation et de renouveau est toujours présent.  Habituellement en septembre, je prends du temps pour lancer les bases de la nouvelle année scolaire.  Cette année avec mon passage à Ludovia, le retour s’est fait rapidement et la réalité du quotidien m’a tôt fait de me rattraper.  Cela ne veut quand même pas dire que je ne m’y étais pas préparé, mais disons que l’exercice de mettre mon plan à l’écrit s’est fait un peu attendre.  Pour la première fois de ma carrière, je connais le moment de l’arrivée de la retraite.  Si tout se passe comme prévu, je suis sensé terminer mon quatrième mandat à la direction du CAHM en juin 2020 et de ce fait même, prendre ma retraite de la vie professionnelle.  Je compte évidemment demeurer actif au niveau de l’éducation et de l’innovation pédagogique mais pour le moment, mes énergies continueront de se concentrer dans mes tâches quotidiennes au CAHM.

Pour l’année scolaire 2017-2018, en gros, mon objectif premier est d’aiguiser nos outils et tout ce qui a été développé à date.  Il est important à l’occasion, de prendre un peu de recul et de voir à tout ce qui se fait dans notre milieu.  On peut ainsi développer le sentiment du devoir accomplit mais aussi de réajuster le tir au besoin.  Le CAHM est une école aux multiples projets et c’est sur cette lancée que la présente année scolaire va se poursuivre.  Notre plus gros projet est probablement la préparation de la neuvième édition du colloque Clair2018 ; Voir l’éducation autrement.  J’ai la chance de faire partie d’une équipe incroyable qui à chaque année, met en place une programmation digne des plus grands colloques francophones en éducation sur la planète.  Les élèves et les membres du personnel participent activement à l’organisation des activités et à la préparation de l’événement et j’oserais dire que ça semble maintenant un peu plus facile qu’au début.  Toute la communauté à maintenant des points de références et comprend bien les enjeux et tout le travail à faire.  Nos partenaires et commanditaires continuent à nous appuyer et cette année encore, tout semble indiquer que notre colloque sera encore une fois un franc succès.  Voilà donc une belle façon pour toute notre communauté éducative de s’entreprendre.

Le programme ENVOL et le déploiement de nos micro-entreprises avancent bien et tous les élèves et les membres du personnel y sont engagés.  Avec le développement des quatre finalités de notre district scolaire ; la réussite éducative, la construction identitaire, le mieux-être et la petite enfance, le programme ENVOL permet aux élèves d’apprendre à se connaître, de développer leurs talents et de développer un projet de vie-carrière.  Nous avons justement développé un premier tableau de bord opérationnel (TBO) pour l’école en septembre dernier et c’est celui-ci qui guidera nos actions dans le développement de nos quatre finalités.

TBO2017-18CAHM

Plusieurs autres projets seront aussi créés et développés tout au long de la présente année scolaire.  Nous allons par exemple ;

  • Procéder à l’agrandissement de notre Labo créatif pour augmenter la surface de travail pour y accueillir un plus grand nombre d’élèves dans le développement de projets de création.  Nous voulons aussi assurer le développement de notre autre Labo créatif des petits pour permettre à tous les élèves de pouvoir participer à la réalisation de projets créatifs et pour développer la curiosité.
  • Développer une nouvelle classe-concept en 6e année avec des outils technologiques et du mobilier pour avoir des espaces d’apprentissages modernes et inspirants.
  • Développer un nouveau projet d’ordinateur de type « Chrome Books » avec les élèves de 7e année.
  • Créer une nouvelle micro-entreprise qui permettra à tous les élèves de la 4e à la 8e année d’obtenir gratuitement un ordinateur portable utilisant le logiciel d’exploitation Linux. Le projet « Haccès » pourra compter sur le support de plusieurs partenaires.  Ce projet sera aussi suivi par des chercheurs de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).
  • De voir à la possibilité de joindre les rangs de l’Organisation internationale des écoles communautaires entrepreneuriales conscientes (OIECEC). Cette organisation aide les écoles à développer l’esprit entrepreneurial conscient en se basant sur le développement de 21 compétences structurantes.  Des outils seront disponibles pour nous aider en ce sens et notre Plan d’apprentissage en entrepreneuriat conscient (PAEC) sera révisé et mis à jour par une équipe des membres du personnel du CAHM.
  • Le projet d’Acadiepédia est toujours sous notre aile et nous aurons à trouver des partenaires pour qu’il continue d’avancer. Celui-ci a gagné un prix d’innovation au printemps dernier et nous venons d’apprendre qu’il se méritera en mars prochain, d’un prix de reconnaissance de francophonie internationale.  Ironiquement, peu d’écoles utilisent présentement cette ressource gratuite et sans publicité qui a été développé lors du Congrès mondial acadien de 2014.  Nos élèves publient encore plusieurs textes dur le Blogue des Jeunes et nous espérons que plusieurs autres écoles pourront commencer à y partager des textes.  Une révision de la politique 311 de l’utilisation des technologies de l’information et des communications écrite en 1996, a évidemment besoin d’un important coup de balais…
  • Les élèves auront la chance d’apprendre les rudiments du codage et de suivre une formation en ligne d’une heure par semaine pendant au moins huit semaine parrainée par EduCode Canada.
  • Notre projet de gestion formelle sera révisé sous peu et nous verrons à faire des modifications au besoin. Nous avons atteint notre objectif qui était de conscientisé tous les enseignants de l’école à utiliser l’enseignement explicite à tous les niveaux.  Il reste maintenant à déterminer si nous voulons poursuivre dans cette voie et de développer des outils qualitatifs pour nous aider dans le développement de cette approche supportée par la recherche.
  • Notre projet de serre communautaire devait être complété au printemps 2018. Déjà, notre serre et notre classe extérieurs sont construites et nous prévoyons effectuer nos premières plantations vers la fin du mois d’avril.  Il y a présentement un vent mondial du développement de l’enseignement de l’agriculture et du jardinage à l’école.  Ce projet mobilisateur nous permettra d’atteindre cet objectif tout en y ajoutant une touche d’entrepreneuriat conscient dans la communauté.

En plus du développement de tous ces projets, nous allons aussi devoir mettre du temps sur l’analyse du Plan d’éducation de 10 ans et de la mise en place du nouveau Profil de sortie d’un élève.  Nous voulons nous approprier du Plan d’éducation de 10 ans du Ministère de l’éducation et du développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick (MEDPENB).  Celui-ci comprend les huit objectifs suivants ;

  • Objectif 1 : Projet de vie et de carrière – Assurer que chaque élève développe les compétences dont il a besoin pour réaliser son projet de vie et de carrière.
  • Objectif 2 : Mieux-Être – Amener tous les apprenantes et apprenants à développer les compétences leur permettant de vivre une vie épanouie et en santé.
  • Objectif 3 : Construction identitaire – Amener tous les apprenantes et les apprenants à construire leur identité et à développer un sentiment d’appartenance à la communauté acadienne et francophone.
  • Objectif 4 : Éducation citoyenne et diversité – Amener tous les apprenantes et les apprenants à s’ouvrir à la diversité et à participer à l’essor de leur communauté.
  • Objectif 5 : Premières nations – Assurer que tous les élèves valorisent et comprennent la culture et l’histoire des peuples des Premières Nations et permettre aux élèves autochtones de construire leur identité.
  • Objectif 6 : Préparation à l’école et à la vie – Maximiser la préparation à l’école de tous les enfants afin de réduire l’écart en matière de réussite.
  • Objectif 7 : Littératie – Améliorer les compétences des apprenants et apprenantes en littératie.
  • Objectif 8 : Numéracie et sciences, ingénierie et technologie – Améliorer chez tous les apprenantes et les apprenants les compétences en numératie et en sciences, ingénierie et technologie.

Nous aurons donc à prendre du temps pour analyser les implications sur nos pratiques pédagogique et sur notre mission de l’école pour réaliser en même temps les quatre finalités du DSFNO.  Pour ce qui est du profil de sortie, ce nouveau document aura à être décortiqué par l’ensemble des directions scolaires et nous aurons à travailler avec les membres du personnel pour assurer sa mise en place au cours des prochaines années

J’aurai aussi cette année, la chance de poursuivre mon accompagnement avec Rosée Morissette.  Ces rencontres me permettent de faire le point sur le leadership et l’accompagnement du personnel éducatif.  Les discussions avec les autres collègues qui y participent sont riches et permettent le renouvellement.  Les lectures suggérées sont actuelles et pertinentes et me permettent de demeurer à l’affut des nouvelles tendances en éducation.  J’apprécie beaucoup ces moments de réflexion lors de nos quatre rencontres annuelles et ce, depuis plusieurs années déjà.

Voici donc en gros, mon plan de croissance professionnel pour cette année sans compter la gestion quotidienne de l’école et tout ce qui s’y rattache.  Pas de doute que l’année 2017-2018 sera productive et pleine de nouveaux défis.

À suivre…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Mon plan de croissance professionnel pour l’année scolaire 2017-2018…”