Facebook n’est plus accessible dans les écoles du Nouveau-Brunswick…


C’est maintenant officiel, Facebook est banni dans les écoles francophones du Nouveau-Brunswick. C’est un élève qui me l’a apprit hier et j’ai vérifié par moi-même pour recevoir un message que Facebook n’est pas accessible dans les écoles de la province. Pourquoi ? J’ai tenté d’en savoir plus en envoyant un courriel tel que proposé sur le message de blocage et n’ai obtenu aucune réponse officielle à date.
J’ai déjà exprimé mes idées concernant le blocage de sites web dont ce billet sur les Têtes à claques. Je n’ai pas envie de perdre plus de temps sur le sujet. Pour moi, Facebook n’est pas si important dans mon travail. Je ne vais pas en souffrir. Par-contre, je crois qu’il y a des questions que nous devons nous poser comme société et comme organisation;
– Qui et comment se prend la décision de bloquer un site ?
– Quels sont les critères utilisés ?
– Quels sont les autre sites qui représente un potentiel à être bloqués ?
Il faut ici, je crois, prendre plus de temps pour discuter de ces manières de procéder. Je suis inquiet. J’ai des enfants dans le système d’éducation et je veux qu’ils vivent dans un monde libre tout en étant protégé… évidemment… C’est quoi le problème avec Facebook ? Mario parle de Facebook un peu ici dans ce billet. Il y a d’autres sites non-bloqués qui sont probablement plus dangereux… Non ? Je me demande si les utilisateurs de Facebook ont été consultés ?
Bloquer ou éduquer. J’en ai déjà parlé ici.
C’est tout pour moi… La vie est trop courte… J’ai vraiment peur… Quel sera le prochain site bloqué ?
Les paris sont ouverts !!!
Mise à jour ; 15 minutes après publication, je viens de recevoir ce message d’un responsable technique ; À la suite de plusieurs demandes de la part des écoles et des districts, une décision fut prise de bloquer le site Facebook durant les heures de classe, c’est-à-dire entre 7 h et 15 h 30 du lundi au vendredi. Cette politique est en vigueur depuis le 17 novembre 2008. Vous pouvez vérifier auprès de votre district pour obtenir plus de détails.
Je vais maintenant envoyé une demande pour plus de détails de mon district… À suivre…
Mise à jour ; 23 novembre 2008 Un article pertinent dans le journal Le Soleil de Québec est publié ce matin. Voir commentaire # 4.
Mise à jour ; 25 novembre 2008 Mario publie un billet dont une des références vient de celui-ci. Le billet de Mario donne aussi un lien vers un article très intéressant de ce qui se passe en Ontario. On peut y lire ;
Premier Dalton McGuinty weighed in on the ban, saying he doesn’t see how Facebook adds value to a workplace environment.
et
David Zweig, associate professor of organizational behaviour at University of Toronto, says employers need to be careful of the message they send when they ban websites at work.
« It’s the organizations’ right to determine what communication tools are and are not appropriate in the organization. But it is really important to communicate that very early to employees, » Zweig told CTV Newsnet.
« So, for example, having employees show up at their terminals in the morning and find out that they can’t access a website with no justification sends a strong message that the employer doesn’t really trust them and they may perceive that as unfair. »

Mise à jour : le 11 décembre 2008 :
Voici la nouvelle fenêtre pour indiquer que Facebook est bloqué.

Avant, nous pouvions envoyer un courriel pour avoir des réponses…Maintenant on nous envoie lire une politique datée de 1996 et révisée en 2004. Le monde technologique a t-il changé depuis ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 commentaires sur “Facebook n’est plus accessible dans les écoles du Nouveau-Brunswick…”