Expérience au Village de la francophonie

Lundi

L’adaptation est une grande qualité et je crois que la délégation du Nouveau-Brunswick possède cette vertu. Ce matin 9h30, arrivé au village pas encore d’électricité, il fait chaud, nous sommes beaux, nous avons notre uniforme à l’occasion de l’ouverture du village. Impossible de vérifier les télés ou de charger les Ipads. Très contente que les pilles étaient chargées L’internet est lent car il y a de plus en plus de gens qui fréquentent le village. Les techniciens de People’s Planet sont super gentils, patients et compréhensibles de nos besoins. Malgré les problèmes d’Internet nous avons eu de très beaux moments tout au long de la journée et de lasoirée. Nous avons accueilli une centaine de personnes au kiosque. Trois entrevues avec des médias locaux ont été faites avec des membres de la délégation. Une courte conférence via skype avec mes élèves de 8e année du CAHM. Merci madame Claudine de prendre de ton temps pour communiquer avec nous. Le Premier ministre du Mali et celui du Sénégal ont passé me serrer la main et ils m’ont donner la chance d’explique le projet d’Acadiepédia. Roberto a fait des contactes avec des jeunes qui vont venir faire de la radio avec nous mercredi prochain.

Mardi

Belle journée au Village de la francophonie, des rencontres, des visites, des discussions, des partages d’Idées et j’en passe. Madame Francine Landry ministre A été très généreuse de son temps lors de son passage à notre kiosque, une dame très chaleureuse et dynamique. Un petit b mole aujourd’hui nous avons du renoncer à faire de la diffusion en direct, avec notre radio. Les problèmes de connexion Internet sont insupportables. Roberto a tout essayé, contacts, carte orange, nouveau logiciel et j’en passe. Il est un homme déterminé ce Roberto! Nous sommes des enseignants capables de tourner sur un 10 sous comme le dit si bien l’expression. Demain nous allons accueillir huit jeunes sénégalais. Nous allons les initier à la radio et au projet d’Acadiepédia. Belle journée en perspective! À suivre!

Un commentaire

  1. ndiaye dit :

    C est avec un grand plaisir de faire la connaissance de Mme Danis Michaud et de Roberto Gauvin et de decouvrir la passion qui les animent en consacrant leur temps a l education et a l instruction des jeunes par le biais de l echange et du dialogue pedagogique.
    Comme on dit au Senegal ( l homme est le remede de l homme ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *