Mme Samaké

Une journée intéressante
La journée a commencé vers 8h00. Mme Samaké attendait dans le foyer de l’hôtel. Une enseignante malienne, une femme de quelques années de moins que moi mais avec beaucoup plus d’expérience de vie. Mère de huit enfants sept garçons et une fille. Mme Samaké était déjà fiancée à l’âge de 13 ans. Son père avait choisi son époux car dans sa famille les hommes et les femmes ont chacun leur rôle à jouer au sein de la famille. Son prénom est Assétou, je ne suis pas encore certaine si je dois utiliser son prénom ou son nom de famille. C’est notre deuxième journée passée à mieux se connaitre et apprendre à collaborer. Elle est très polie et gentille. Les ponts se construisent. Nous avons discuté de ce qu’est un bon enseignant, un bon élève, un bon partenaire de travail au Canada et au Mali. De notre façon de communiquer avec nos élèves et nos collègues. Nous avons fait des apprentissages interculturels. Nos réalités ne sont pas les mêmes mais il semble y avoir plus de similitudes que de différences.
Expérience gastronomique :
Ce matin j’ai bu du jus de tamarin. Une boisson très délicieuse et désaltérante. J’ai choisi de la boire sans glaçon. L’eau de la région n’est pas recommandée pour les étrangers. Le tamarin est le fruit du tamarinier, un arbre tropical de l’Afrique. Ce fruit ressemble à un haricot vert. J’ai également essayé du jus de gingembre, pas mal du tout.
Nous sommes allés souper à l’extérieur de l’hôtel ce soir, ma première sortie. Une bonne expérience en général. Les gens sur la rue veulent nous vendre des produits locaux. Certains sont très insistants. Tous les moyens sont bons pour attirer mon attention. Même les jeunes enfants participent à ce jeu (travail). Je suis une proie facile. Le chauffeur de taxi avait choisi de nous attendre au restaurant. Très heureuse car le soleil se couche très tôt à Bamako, la noirceur vient vite. À la sortie du restaurant j’étais très heureuse de reconnaître un visage familier. Nous sommes allés au Restaurant Santoro, recommandé par des amis du Canada. J’ai choisi un plat de poulet, le serveur m’a expliqué que ce plat était du poulet bicyclette. Il y avait un poulet complet dans mon assiette, un petit poulet j’admets. L’atmosphère et la nourriture étaient très bien.
Une belle journée passée à Bamako, j’ai déjà hâte à demain, nous allons visiter l’école de Mme Samaké.

2 commentaires

  1. Claudine dit :

    Très intéressant à lire. On dirait qu’on vit l’expérience avec vous. Continue à nous donner de vos nouvelles, c’est très intéressant. J’ai hâte de lire la suite. Prenez soin et on pense à vous.

  2. Chantal dit :

    WOW! Quel beau voyage!!!! On vous suit de très proche, merci pour les beaux partages:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *