Montage vidéo

Dans le cadre du projet de recherche avec l’Université de Moncton, j’en n’ai déjà parlé ici et ici. Les élèves de 8e année avaient plusieurs tâches à accomplir comme faire un dessin à l’échelle de leur chambre, analyser des graphiques, construire des graphiques, faire des recherche, préparer une expérience, rédiger un rapport de laboratoire, faire un montage flickr, écrire un article et j’en passe. Il est possible de voir le journal de bord du projetde Mme Brigitte Long mentor en APO.
La production suivante était un travail au choix. Personne n’était obligé de le faire. Je suis très fière et impressionnée du produit final. Personne ne me peut me convaincre que les élèves n’ont pas fait des apprentissages avec ce montage vidéo.
Les plus septiques me demandent souvent qu’est-ce que la technologie apporte à mon enseignement ? Je réponds que les élèves sont plus motivé qu’ils vont au-delà de mes attentes. En voici des exemples!
[youtube http://www.youtube.com/watch?v=0OOC4ERFM64]
Il est possible de visionner les autres vidéos en cliquant ici.

7 commentaires

  1. Gary Kenny dit :

    Quel travail! Les montages sont superbes et j’aime bien ta mosaïque « You Tube »! Les tâches à accomplir étaient très significatives et en relation avec le programme d’étude! La technologie est un outil qui vient grandement enrichir l’apprentissage et il est dommage qu’une grande majorité d’intervenants en éducation y font pas ou peu de place…
    L’an prochain, je serai en salle de classe 0.6 et les sciences seront une de mes matières enseignées. Il serait intéressant de collaborer un moment donné!

  2. Julie Le François dit :

    Wow! Quelles belles présentations! Et je suis entièrement d’accord avec toi que les élèves vont au-delà des attentes et font énormément d’apprentissages.
    Continuer votre excellente façon de « faire vivre » à l’aide de la technologie de belles et enrichissantes situations d’apprentissages.
    Les élèves s’en souviendront longtemps…Ce n’est pas du « PAR COEUR ».
    Bravo:)

  3. R. Gauvin dit :

    Je n’ai pas eu encore la chance de voir toutes les vidéos. Par-contre celles que j’ai vu sont excellentes !!!
    Bravo, vous dépassez constemment les attentes et les objectifs fixés au départ. Voici un excellent modèle d’intégration polyvalent des TIC à l’école…
    Vous êtes des connecteurs… des vrais…
    De nos jour il ne suffit d’avoir la bonne réponse. On doit aussi être capable d’analyser et d’expliquer comment on à réussit à résoudre un problème. Ce projet avec l’Université de Moncton a été beaucoup de travail. On voit aujourd’hui que l’APP peut être valorisante, stimulante et efficace…
    Félicitations à vous tous qui avez participés…
    Bravo!!!

  4. R. Gauvin dit :

    Je n’ai pas eu encore la chance de voir toutes les vidéos. Par-contre celles que j’ai vu sont excellentes !!!
    Bravo, vous dépassez constemment les attentes et les objectifs fixés au départ. Voici un excellent modèle d’intégration polyvalent des TIC à l’école…
    Vous êtes des connecteurs… des vrais…
    De nos jour il ne suffit d’avoir la bonne réponse. On doit aussi être capable d’analyser et d’expliquer comment on à réussit à résoudre un problème. Ce projet avec l’Université de Moncton a été beaucoup de travail. On voit aujourd’hui que l’APP peut être valorisante, stimulante et efficace…
    Félicitations à vous tous qui avez participés…
    Bravo!!!

  5. B.Long dit :

    C’est excellent Danis. Les élèves ont vraiment fait un travail remarquable. Ils dépassent les attentes et sortent plus riches en expérience. Bravo à tous!

  6. S Blain dit :

    Après avoir vécu l’expérience de la recherche-action ADOP (accès direct à l’ordinateur portatif) en 2004-2006, Danis Michaud et Claudine Dionne avaient le gout de continuer à explorer les possibilités de l’apprentissage par problèmes. Elles ont donc fait appel à nous, les chercheurs de l’Université de Moncton, afin de continuer la recherche dans le même sens.
    Un autre scénario «InterTIC» a donc été créé afin d’examiner les avantages et les inconvénients des ampoules incandescentes et des ampoules fluo compacts, tout en intégrant des résultats d’apprentissages en mathématiques, en sciences et en français. Les élèves de 8e année ont participé en avril et mai dernier à cette nouvelle expérience et ils ont produit des travaux fort «lumineux».
    Nous analysons présentement les données de cette expérience et les résultats seront bientôt disponibles.
    Notre association avec le C@HM est très enrichissante pour nous, en tant que chercheurs et formateurs des futurs enseignants et enseignantes francophones de la province. En effet, nous avons l’occasion de vivre l’innovation dans cette école qui a le souci d’être à la fine pointe de l’intégration pédagogique des technologies. Cette collaboration nous permet non seulement de continuer nos recherches en milieu scolaire, mais aussi d’alimenter notre propre pédagogie en milieu universitaire. Le site Internet Communauté d’apprentissage scientifiques et mathématiques interactifs, par exemple, s’est enrichie d’une nouvelle activité de puis l’automne 2007 : la lecture de livres, textes, articles, bandes dessinées en ligne.
    Depuis plus de trois ans, nous faisons avec plaisir la navette Moncton-Clair! Notre collaboration se poursuit puisque nous sommes maintenant associés à deux nouveaux projets : RobotMaTIC et les apprentissages en littératie avec la technologie.
    Merci Roberto de continuer à nous ouvrir les portes du C@HM! Merci aux enseignantes et aux enseignants qui nous ouvrent les portes de leur classe!
    Sylvie Blain et Viktor Freiman, professeurs à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *