Archive for Santé et nutrition

Campagne de vaccination contre la coqueluche en milieu scolaire

FREDERICTON (GNB) – La Santé publique du Nouveau-Brunswick poursuivra sa campagne d’immunisation contre la coqueluche en offrant cet automne le vaccin en milieu scolaire aux élèves de la septième, huitième et neuvième année.

« L’épidémie de cas de coqueluche se poursuit, et on compte à l’heure actuelle plus de 1100 cas confirmés dans la province; la majorité de ceux-ci sont signalés dans les régions de Moncton (40 pour cent) et de Fredericton (11 pour cent) ainsi que dans le nord du Nouveau-Brunswick », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Eilish Cleary. « Puisque la vaccination offre la meilleure protection contre la maladie et que la plupart des cas se manifestent dans le groupe d’âge des 10 à 14 ans, les infirmières de la Santé publique visiteront les écoles de la province pour administrer le vaccin à tous les élèves de la septième, huitième et neuvième année. »

À la fin de la dernière année scolaire, les élèves de la sixième, septième et huitième année de Moncton et Saint John ont été immunisés parce que la majorité des cas avaient été signalés dans ces régions. Afin de cibler ce même groupe d’âge, les élèves de la septième, huitième et neuvième année seront vaccinés cette année.

Des renseignements sur les séances de vaccination et les formulaires de consentement seront distribués aux élèves admissibles au début de l’année scolaire.

La coqueluche est une maladie de la membrane des voies respiratoires causée par la bactérie Bordetella pertussis. Elle se manifeste au départ un peu comme un rhume, y compris des éternuements, un écoulement nasal, une fièvre légère et une toux bénigne. La maladie s’aggrave pendant plusieurs semaines provoquant de sérieuses quintes de toux qui se terminent souvent par un son semblable au chant du coq.

La coqueluche se transmet facilement d’une personne à l’autre, principalement par les gouttelettes qui se dégagent des narines, de la bouche et de la gorge d’une personne infectée.

Le calendrier d’immunisation systématique du Nouveau-Brunswick recommande la vaccination des enfants contre la coqueluche à deux, quatre, six et 18 mois; entre les âges de quatre à six ans; une dose à l’adolescence; et un rappel à l’âge adulte. Les cas de coqueluche chez les enfants d’âge scolaire, les adolescents et les adultes portent à croire que la protection conférée par le vaccin tend à faiblir avec le temps. La Santé publique révise à l’heure actuelle l’intervalle entre les doses.

On encourage les personnes qui n’ont pas eu le vaccin au cours des cinq dernières années et qui ont des contacts réguliers et étroits avec des enfants âgées de moins d’un an à communiquer avec leur fournisseur de services de santé afin d’obtenir un vaccin. Les adultes qui ont reçu un vaccin contenant une protection contre la coqueluche à l’âge adulte n’ont pas à renouveler leur immunisation.

Des mesures d’hygiène élémentaires comme se laver les mains régulièrement, se débarrasser adéquatement des papiers-mouchoirs et contenir les gouttelettes provenant de la toux et des éternuements aident à contrôler la propagation de la coqueluche.

On encourage toute personne qui pense qu’elle-même, ou un membre de sa famille, a contracté la coqueluche à communiquer avec son fournisseur de soins de santé. Les gens infectés devraient éviter des contacts étroits avec les personnes qui sont plus à risque, notamment les enfants âgés de moins d’un an et les femmes enceintes au troisième trimestre, jusqu’à ce qu’ils aient pris des médicaments pendant cinq jours.

Plus de détails et source ici

Menu 2012-2013 à la cafétéria du CAHM

Voici le menu de la cafétéria du CAHM pour l’année scolaire 2012-2013

Le CAHM participe au défi Prescription; Action…

.dtop,.dbottom{display:block;background: #ffffff /* <- Changez la couleur des coins ici */ } .dtop b,.dbottom b{display:block; height:1px;overflow:hidden; background:#000} .d1{margin:0 5px} .d2{margin:0 3px} .d3{margin:0 2px} .dtop .d4,.dbottom b.d4{margin:0 1px; height:2px}

Les élèves et les membres du personnel du CAHM étaient invités ce matin à une course de 3km ou à prendre part à une marche dans le cadre du programme “Prescription; Action“. Ceux et celle qui le désirent pourront participer à l’activité de cet organisme qui aura lieu ce dimanche 10 juin à la marina d’Edmundston. Vous aurez plus de détails en visitant leur site web ci-dessous;



Félicitations aux élèves participants et merci aux organisateurs !!!

Activité Multizone…

Le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska accueillait Mme Renée Leblanc, diététiste de l’Info Nutrition. Mme Leblanc présentait une activité sur l’importance de l’activité physique et une alimentation saine. Les élèves de la maternelle à la 6e année ont donc profité de cette activité et se sont également bien amusés.
Merci beaucoup à Mme Renée pour cette belle journée !

Le site Ados@nté.org… Pour ta santé physique et mentale…

Attention, ne pas lire si vous avez moins de 24 ans ;
Lors de groupes de discussion, vous avez dit : « Ne nous dites pas quoi faire mais dites-nous quelles sont les conséquences de nos actions ».
Vous avez dit qu’il existait peu d’informations fiables sur la santé physique et mentale qui s’adressaient spécifiquement aux jeunes francophones de l’Atlantique. Vous avez aussi mentionné que vous ne saviez pas où vous adresser pour obtenir des services en lesquels vous pourriez avoir confiance.
Vous avez suggéré de faire un site Internet où il serait possible d’avoir des informations fiables et à jour sur les comportements qui peuvent affecter votre santé physique et mentale et qui serait écrit par des personnes d’ici (de la région atlantique).
L’objectif du site Ado-Parlons santé est de fournir de l’information fiable sur les questions que vous vous posez concernant divers aspects de votre vie et qui peuvent affecter votre santé mentale et physique. Nous souhaitons que les informations présentées répondront à vos questions.

Lettre aux parents pour aviser de la présence de pédiculose à l’école…

Chers parents,
Un cas de pédiculose (poux de tête) a été dépisté à l’école. Malheureusement, un bris de notre photocopieur ne nous a pas permis d’imprimer une lettre d’information pour les parents. Merci de nous donner un coup de main pour faire circuler ce message dans notre communauté éducative.
Nous vous demandons de vérifier la tête de votre enfant pour la présence de poux ou de lentes (œufs de poux) à chaque jour pour une période de 3 semaines.
Les lentes se retrouvent le plus souvent à la nuque, derrière les oreilles et au sommet de la tête. Si vous découvrez des poux ou des lentes, consultez immédiatement votre pharmacien.
Avertissez l’école si votre enfant a des poux. Dès le lendemain de l’application du traitement approprié, votre enfant peut revenir à l’école s’il n’y a plus de poux vivants. Vous pouvez vérifier la présence de poux en faisant un examen attentif et minutieux du cuir chevelu.
Un document de renseignement a été remis à chaque élève et est disponible en communiquant avec l’école. Pour plus d’information concernant la pédiculose, veuillez communiquer avec l’infirmière-hygiéniste de la Santé publique au numéro : 735-2065.
Nous vous remercions de votre collaboration qui est essentielle.
Roberto Gauvin
Directeur
Informations supplémentaires :
À chaque année, certaines écoles dans la province se retrouvent avec des élèves qui ont des poux de tête. Étant donné que les poux de tête se transmettent facilement d’une personne à l’autre, soit par contact direct (de tête à tête) ou par contact indirect (matériel infesté), nous vous demandons d’examiner régulièrement la tête de votre enfant, comme mesure préventive.
Les poux de tête sont de minuscules parasites d’un blanc grisâtre, ils vivent seulement sur le cuir chevelu des humains. Ils ne vivent pas sur les animaux et ils ne peuvent pas voler, ni sauter. Les poux fuient la lumière et aiment la chaleur. Alors, il est donc préférable de commencer à chercher pour les poux et les lentes derrière les oreilles et à la base de la nuque. Les lentes (œufs de poux) se fixent fermement aux cheveux près du cuir chevelu. Les lentes vivantes sont de couleur brunâtre et les lentes vides sont blanchâtres. Elles sont de forme ovale et peuvent ressembler aux pellicules. Contrairement aux pellicules, les lentes ne s’enlèvent pas facilement, elles sont collées au cheveu.
Prenez l’habitude de vérifier la tête de votre enfant avant la rentrée scolaire en septembre, et avant le retour des vacances de Noël, de mars et de Pâques; surtout s’il a été en contact avec d’autres enfants et qu’il présente des démangeaisons au cuir chevelu.
Voici quelques petits conseils à souligner à votre enfant :
• Encourager votre enfant à ne pas partager ses objets personnels, tels que : peignes, brosses à cheveux, bonnets, casquettes, foulards, oreillers, serviettes, jouets en peluche, barrettes, bandeaux, écouteurs, etc…
• Encourager votre enfant à toujours ranger son bonnet et son foulard à l’intérieur de la manche de son manteau.
• Si votre enfant a les cheveux longs, les attacher pour aller en classe.
Le gouvernement du Nouveau Brunswick met aussi à la disposition des parents, le document suivant;

Lettre aux parents pour aviser de la présence de pédiculose à l’école…

Chers parents,
Un cas de pédiculose (poux de tête) a été dépisté à l’école. Malheureusement, un bris de notre photocopieur ne nous a pas permis d’imprimer une lettre d’information pour les parents. Merci de nous donner un coup de main pour faire circuler ce message dans notre communauté éducative.
Nous vous demandons de vérifier la tête de votre enfant pour la présence de poux ou de lentes (œufs de poux) à chaque jour pour une période de 3 semaines.
Les lentes se retrouvent le plus souvent à la nuque, derrière les oreilles et au sommet de la tête. Si vous découvrez des poux ou des lentes, consultez immédiatement votre pharmacien.
Avertissez l’école si votre enfant a des poux. Dès le lendemain de l’application du traitement approprié, votre enfant peut revenir à l’école s’il n’y a plus de poux vivants. Vous pouvez vérifier la présence de poux en faisant un examen attentif et minutieux du cuir chevelu.
Un document de renseignement a été remis à chaque élève et est disponible en communiquant avec l’école. Pour plus d’information concernant la pédiculose, veuillez communiquer avec l’infirmière-hygiéniste de la Santé publique au numéro : 735-2065.
Nous vous remercions de votre collaboration qui est essentielle.
Roberto Gauvin
Directeur
Informations supplémentaires :
À chaque année, certaines écoles dans la province se retrouvent avec des élèves qui ont des poux de tête. Étant donné que les poux de tête se transmettent facilement d’une personne à l’autre, soit par contact direct (de tête à tête) ou par contact indirect (matériel infesté), nous vous demandons d’examiner régulièrement la tête de votre enfant, comme mesure préventive.
Les poux de tête sont de minuscules parasites d’un blanc grisâtre, ils vivent seulement sur le cuir chevelu des humains. Ils ne vivent pas sur les animaux et ils ne peuvent pas voler, ni sauter. Les poux fuient la lumière et aiment la chaleur. Alors, il est donc préférable de commencer à chercher pour les poux et les lentes derrière les oreilles et à la base de la nuque. Les lentes (œufs de poux) se fixent fermement aux cheveux près du cuir chevelu. Les lentes vivantes sont de couleur brunâtre et les lentes vides sont blanchâtres. Elles sont de forme ovale et peuvent ressembler aux pellicules. Contrairement aux pellicules, les lentes ne s’enlèvent pas facilement, elles sont collées au cheveu.
Prenez l’habitude de vérifier la tête de votre enfant avant la rentrée scolaire en septembre, et avant le retour des vacances de Noël, de mars et de Pâques; surtout s’il a été en contact avec d’autres enfants et qu’il présente des démangeaisons au cuir chevelu.
Voici quelques petits conseils à souligner à votre enfant :
• Encourager votre enfant à ne pas partager ses objets personnels, tels que : peignes, brosses à cheveux, bonnets, casquettes, foulards, oreillers, serviettes, jouets en peluche, barrettes, bandeaux, écouteurs, etc…
• Encourager votre enfant à toujours ranger son bonnet et son foulard à l’intérieur de la manche de son manteau.
• Si votre enfant a les cheveux longs, les attacher pour aller en classe.
Le gouvernement du Nouveau Brunswick met aussi à la disposition des parents, le document suivant;

Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick

En 2005, la Direction du mieux-être du ministère du Mieux-être, de la Culture et du Sport du Nouveau-Brunswick a créé un partenariat avec le Groupe de Recherche en Santé et en Éducation (GRSE) de l’Université du Nouveau-Brunswick pour entreprendre une initiative pluriannuelle intitulée « Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick », en collaboration avec les secteurs francophone et anglophone du ministère de l’Éducation. Le Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick est un projet clé qui s’inscrit dans le cadre de la Stratégie du mieux-être du Nouveau-Brunswick – Vivre bien, être bien. Il est mené auprès des élèves de la 4e à la 12e année et des parents des élèves de la maternelle à la 5e année. Le mieux-être des élèves est aussi important en éducation, puisque la recherche a démontré un lien entre le rendement scolaire et le mieux-être des élèves. Autrement dit, des élèves en santé sont des apprenants en santé.
Nous sommes heureux de vous présenter le rapport de suivi des écoles primaires du votre district scolaire dans le cadre du Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick qui fournit des résultats que vous pourrez utiliser. Le rapport présente les résultats en fonction des quatre composantes du mieux-être énoncées dans la Stratégie du mieux-être du Nouveau-Brunswick, à savoir :
• avoir une saine alimentation;
• faire de l’activité physique;
• vivre sans tabagisme;
• avoir une bonne santé mentale.
Nous vous encourageons à partager et à utiliser le rapport de suivi des écoles primaires du votre district scolaire dans le cadre du Sondage sur le mieux-être des élèves du Nouveau-Brunswick avec le personnel scolaire, les élèves, les parents et votre communauté scolaire. Certaines écoles affichent leurs rapports sur leur portail ou leur site Web afin de les rendre facilement accessibles. Beaucoup d’écoles utilisent leurs rapports lorsqu’elles élaborent leur plan d’amélioration, soumettent des demandes de subvention pour le mieux-être des élèves, établissent les priorités et les possibilités visant à accroître le mieux-être des élèves et le rendement scolaire.
Sincèrement,
Dr. William Morrison
codirecteur exécutif

Lettre aux parents pour aviser de la présence de pédiculose à l’école…

Chers parents,
Un cas de pédiculose (poux de tête) a été dépisté à l’école.
Nous vous demandons de vérifier la tête de votre enfant pour la présence de poux ou de lentes (œufs de poux) à chaque jour pour une période de 3 semaines.
Les lentes se retrouvent le plus souvent à la nuque, derrière les oreilles et au sommet de la tête. Si vous découvrez des poux ou des lentes, consultez immédiatement votre pharmacien.
Avertissez l’école si votre enfant a des poux. Dès le lendemain de l’application du traitement approprié, votre enfant peut revenir à l’école s’il n’y a plus de poux vivants. Vous pouvez vérifier la présence de poux en faisant un examen attentif et minutieux du cuir chevelu.
Un document de renseignement a été remis à chaque élève et est disponible en communiquant avec l’école. Pour plus d’information concernant la pédiculose, veuillez communiquer avec l’infirmière-hygiéniste de la Santé publique au numéro : 735-2065.
Nous vous remercions de votre collaboration qui est essentielle.
Roberto Gauvin
Directeur
Informations supplémentaires :
À chaque année, certaines écoles dans la province se retrouvent avec des élèves qui ont des poux de tête. Étant donné que les poux de tête se transmettent facilement d’une personne à l’autre, soit par contact direct (de tête à tête) ou par contact indirect (matériel infesté), nous vous demandons d’examiner régulièrement la tête de votre enfant, comme mesure préventive.
Les poux de tête sont de minuscules parasites d’un blanc grisâtre, ils vivent seulement sur le cuir chevelu des humains. Ils ne vivent pas sur les animaux et ils ne peuvent pas voler, ni sauter. Les poux fuient la lumière et aiment la chaleur. Alors, il est donc préférable de commencer à chercher pour les poux et les lentes derrière les oreilles et à la base de la nuque. Les lentes (œufs de poux) se fixent fermement aux cheveux près du cuir chevelu. Les lentes vivantes sont de couleur brunâtre et les lentes vides sont blanchâtres. Elles sont de forme ovale et peuvent ressembler aux pellicules. Contrairement aux pellicules, les lentes ne s’enlèvent pas facilement, elles sont collées au cheveu.
Prenez l’habitude de vérifier la tête de votre enfant avant la rentrée scolaire en septembre, et avant le retour des vacances de Noël, de mars et de Pâques; surtout s’il a été en contact avec d’autres enfants et qu’il présente des démangeaisons au cuir chevelu.
Voici quelques petits conseils à souligner à votre enfant :
• Encourager votre enfant à ne pas partager ses objets personnels, tels que : peignes, brosses à cheveux, bonnets, casquettes, foulards, oreillers, serviettes, jouets en peluche, barrettes, bandeaux, écouteurs, etc…
• Encourager votre enfant à toujours ranger son bonnet et son foulard à l’intérieur de la manche de son manteau.
• Si votre enfant a les cheveux longs, les attacher pour aller en classe.
Le gouvernement du Nouveau Brunswick met aussi à la disposition des parents, le document suivant;

Menu 2011-2012 à la cafétéria du CAHM…

Voici le menu à la cafétéria pour l’année scolaire 2011-2012. Il suffit de cliquer sur les images pour les voir en plus grand ;