Archive for Clair2016

Vidéo souvenir de Clair2016

Voici un montage vidéo souvenir de notre colloque Clair2016

Clair2016…

Voici une vidéo produite par M. Jean-Pierre Trudeau qui participait en fin de semaine au colloque de Clair2016.

Clair2016 débute demain…

Clair2016

C’est demain que débute notre événement. Il s’agit du septième rendez-vous du genre à être orchestré par notre école. Les élèves et les enseignants du CAHM montreront avec plaisir aux participants de Clair2016 les projets sur lesquels ils travaillent cette année, dans le cadre de la Foire pédagogique.

Capture d’écran 2016-01-18 à 18.04.57

Capture d’écran 2016-01-27 à 19.01.43

Clair2016 est un colloque d’envergure internationale destiné aux pédagogues intéressés par les nouvelles tendances en matière d’éducation. Cette année, 225 personnes sont attendues. De plus, les conférences qui y seront présentées pourront être suivies partout sur la planète. Elles seront diffusées en direct sur le Web, grâce à un partenariat avec l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE).

Capture d’écran 2016-01-27 à 19.01.09

Pour tout savoir sur la programmation de Clair2016 : http://clair2016.com

 

Clair2016 : Les pratiques pédagogiques les plus avant-gardistes sous les projecteurs!

Labo CAHM 2016Clair — Du 28 au 30 janvier, le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska (CAHM) mettra à nouveau sous les projecteurs les pratiques pédagogiques les plus avant-gardistes, à l’occasion de l’évènement Clair2016.

Clair2016 est un colloque d’envergure internationale destiné aux pédagogues intéressés par les nouvelles tendances en matière d’éducation. Il s’agit du sixième rendez-vous du genre en autant d’années à être orchestré par le CAHM.

Cette année, 225 personnes sont attendues. De plus, les conférences qui y seront présentées pourront être suivies partout sur la planète. Elles seront diffusées en direct sur le Web, grâce à un partenariat avec l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE).

Conférenciers de renom

Comme tous les ans, le colloque accueillera plusieurs conférenciers de renom. Ainsi, les participants à Clair2016, sur place ou en ligne, auront la chance de voir et d’entendre Biz, auteur et membre du groupe Loco Locass, Mme Thérèse Laferrière, M. Benoit Petit et de même que M. Yves Doucet.

Emballez-nous. Mais faites ça vite !

Pour la deuxième année consécutive, les participants pourront faire l’expérience d’une session de présentations rapides — ou lignite. Il s’agit d’un style de présentation orale, appuyée par un diaporama, où les conférenciers ne disposent que de quelques minutes pour faire valoir leurs idées. Le thème retenu pour l’occasion est l’engagement.

En tout, cinq participants se prêteront tour à tour au jeu. Ils devront présenter 20 diapositives et chacune ne s’affichera que 20 secondes, top chrono.

Forum des pratiques gagnantes

Une vingtaine d’éducateurs partageront leurs succès en salle de classe, grâce à leur façon de voir l’éducation autrement. Ils seront les artisans du Forum des pratiques gagnantes, une activité très prisée par les participants du colloque, d’année en année.

Le CAHM, une école techno !

Le CAHM est réputé pour ses pratiques pédagogiques visionnaires et pour son utilisation judicieuse des technologies d’information et de communication (TIC). Dans cette école primaire du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO), qui accueille un peu plus de 200 élèves de la maternelle à la huitième année, les enfants sont notamment initiés à la robotique, ils alimentent leurs blogues (cybercarnets) et produisent leurs propres émissions dans leurs studios de télévision et de radio.

Les élèves et les enseignants du CAHM montreront avec plaisir aux participants de Clair2016 les projets sur lesquels ils travaillent cette année, dans le cadre de la Foire pédagogique. Ils ouvriront notamment les portes de leur Labo créatif, qui consiste en un espace réservé à l’expérimentation. Les enfants y utilisent des technologies telles que des imprimantes 3D, des microscopes électroniques et même des drones.

Fait à souligner : pour la durée de Clair2016, des élèves du CAHM et du Carrefour de la jeunesse d’Edmundston produiront des émissions spéciales qui seront diffusées au 104,5 FM dans la région de Clair. Leurs émissions seront également présentées sur le Web (http://acadiepedia.com).

Pour tout savoir sur la programmation de Clair2016 : http://clair2016.com

Pour plus de détails sur le Labo créatif du CAHM : http://labocahm.com

Préparation pour Clair 2016

M.  Jeff Wilson du Labo Brillant est venu donner des conseils pratiques aux élèves du Labo Créatif. Ces derniers ont travaillé forts durant la journée pour compléter les différents projets et se préparer pour Clair2016.

Merci M. Jeff pour votre aide, les élèves l’apprécient énormément.

Merci Mme Brigitte Long pour ton aide et support avec le Labo Créatif.

Clair2016

RollUp_Clair2015

Clair2016; Voir l’éducation autrement !

Clair2016Clair, le 14 septembre 2015

Le directeur du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska,  Roberto Gauvin est fier d’annoncer qu’un septième colloque international concernant la pédagogie et les technologies de l’information et des communications en éducation se tiendra du 28 au 30 janvier 2016 à Clair au Nouveau-Brunswick.

Le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska a la chance depuis 2010 d’organiser une rencontre internationale concernant l’utilisation du web 2.0 en éducation à Clair au Nouveau-Brunswick. En cinq ans, c’est tout près de 1500 participants d’un peu partout au Canada et même d’Europe qui ont convergé à l’école pour prendre part à ce colloque.  Sous le thème « Voir l’éducation autrement… », des rencontres, une foire pédagogique, des échanges de pratiques gagnantes ainsi que plusieurs conférences majeures sont présentés.  Ce colloque permet à tous les francophones du monde de se donner rendez-vous afin d’échanger et de voir en action, un milieu éducatif qui favorise l’utilisation du web 2.0 et des technologies de l’information et des communications (TIC) au quotidien.

Le CAHM participe à plusieurs projets innovants depuis plusieurs années.  Le CAHM est la seule école francophone en Atlantique à avoir rejoint les rangs du Réseau des écoles innovatrices d’Industrie Canada en 2003.  L’école a déployé un projet de blogues depuis dix ans et participe à l’initiative des ordinateurs portables du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick pour les élèves de 7e et 8e année.  L’école a aussi reçu un financement majeur l’an dernier de l’organisme Labo Brillants dans le développement d’un Labo créatif qui permet aux élèves d’avoir accès à du matériel technologique de création.

Cette année, les participants pourront compter sur la présence de 4 conférenciers dont :  l’auteur et rappeur Biz, Thérèse Laferrière, Benoit Petit et Yves Doucet. 

Biz ; C’est sous le nom de Fréchette que cet auteur-rappeur voit le jour en 1974. Après un baccalauréat en récréologie à l’UQTR, il choisit finalement les mots et la musique, et cofonde le groupe Loco Locass dans les années 90.   En solo, Biz présente des conférences depuis plus de 15 ans et use aussi de sa plume comme écrivain, comme en témoignent ses livres ; Dérives, Les Incollables et le roman jeunesse La chute de Sparte.  Il est aussi lauréat du Prix des bibliothèques de Montréal. Très chargée, l’année 2012 voit ce grand défenseur de la langue française devenir tour à tour professeur d’expression orale à Star Académie et comédien dans La Chasse-Galerie, où il emprunte les mots de son ancêtre Louis Fréchette dans le rôle de Jos Violon. Le tout, combiné à la sortie du quatrième disque de Loco Locass.  En 2014, Biz publie un nouveau roman, le thriller abitibien Mort-Terrain.

Thérèse Laferrière est professeure titulaire à l’Université Laval. Elle a poursuivi des études doctorales en éducation humaniste à l’Université de Boston où elle a obtenu le doctorat en 1978. Elle a aussi enseigné à l’Université de Montréal ainsi qu’à Assumption College et à Boston University au Massachusetts.

Elle a occupé des fonctions administratives à l’Université Laval de 1983 à 1995 : directrice du département de Psychopédagogie, vice-doyenne à l’enseignement (deux mandats de deux ans) et doyenne (deux mandats de quatre ans). Ces fonctions l’ont amenée à mieux comprendre le développement organisationnel.

Profondément convaincue de la nécessité d’une synergie entre les savoirs théorique et pratique, elle forme des alliances université(s) – milieu(x). Elle fait la conception d’environnements d’apprentissage en réseau (communautés d’apprentissage, communauté de pratique, communautés d’élaboration de connaissances). Elle étudie, sous l’éclairage de la psychologie des groupes et de la perspective socioconstructiviste en sciences cognitives et à des fins de réussite scolaire et éducative, les phénomènes qui se produisent au sein de la classe, communauté d’apprentissage. Dans son propre enseignement, elle intègre les technologies de l’information et de la communication de manière à enrichir l’expérience d’apprentissage des étudiantes et des étudiants; elle les fait participer, entre autres, à des communautés d’élaboration de connaissances. Plus d’une soixantaine d’étudiantes et d’étudiants, souvent praticiennes et praticiens de carrière, ont complété un essai, une maitrise ou un doctorat sous sa direction. Ses écrits et ses communications verbales font largement état de préoccupations de formation professionnelle.

Depuis janvier 2010, elle est la directrice du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES). Depuis 2002, elle codirige le volet recherche de l’initiative École éloignée en réseau en tant que chercheure associée au Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO). Elle est aussi chercheure associée à l’Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS, Université Laval) et à l’Institute for Knowledge Innovation and Technology (IKIT, Université de Toronto) où elle participe au design de communautés d’élaboration de connaissances (knowledge building communities) et d’activités de développement professionnel qui y sont reliées. Elle fut la responsable du thème Formation des pédagogues à l’intérieur du Programme de recherche – développement TéléApprentissage, subventionné par le Programme des centres d’excellence du Canada de 1995 à 2002.

Elle a été présidente de l’Association pour la formation des maitres de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation (SCÉÉ) et, en 2001-2002, présidente de l’Association canadienne d’éducation. Plus récemment, elle a coordonné le groupe d’intérêt Technologie et formation des maitres de l’Association pour la formation des maitres à l’intérieur de la SCÉÉ.

Benoit Petit est conseiller pédagogique à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe et il œuvre au sein du Réseau pour le développement des compétences par l’intégration des technologies (RÉCIT). Par la collaboration et la créativité, Benoit cherche à tirer profit du potentiel du numérique au service de l’apprentissage. Il a une expertise dans l’intégration des TIC en éthique et culture religieuse. Il s’intéresse particulièrement à l’utilisation éthique des technologies en contexte scolaire autour de différents thèmes : citoyenneté numérique, médias sociaux, mobilité, vie privée, droit d’auteur, ressources éducatives libres et autres.

Yves Doucet est enseignant de mathématiques et de sciences depuis plus de 15 ans au Sud-Est du Nouveau-Brunswick, Yves Doucet est un passionné. La construction identitaire est au cœur de ses préoccupations depuis des années, et il est convaincu qu’il est dangereux pour l’école de négliger l’identité numérique des élèves et du personnel. Cet improvisateur et humoriste est un habitué de la scène, ayant remporté l’hiver dernier le concours L’Acadie Juste pour rire. Il avait aussi profité de son passage à Clair 2015 pour livrer un plaidoyer pour l’engagement. Il y croit d’ailleurs toujours…

La programmation continuera d’évoluer dans les prochains mois afin d’enrichir les échanges et les rencontres qui seront proposés du 28 au 30 janvier 2016 à partir d’un WIKI (Site web interactif) à l’adresse : http://clair2016.com. Les participants sont donc invités à coconstruire l’horaire des activités et partager les meilleures pratiques pédagogiques qui animent toutes les écoles de la francophonie et d’ailleurs.  Le colloque Clair2016 sera donc une occasion unique où les chercheurs pourront continuer à côtoyer les praticiens, permettre le réseautage et l’échange des pratiques gagnantes en salle de classe.

En terminant, la rencontre Clair2016 sera une opportunité pour la région de faire rayonner les pratiques pédagogiques, organisationnelles et culturelles du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska.  De plus, ce sera une occasion unique de faire découvrir le Haut-Madawaska aux participants qui viendront de toute la francophonie canadienne et d’ailleurs dans le monde.

-30-

afficheclair2016