Archive for Autrans 2007

Nous voilà en France !!!


Nous y sommes !!! Quel beau voyage à date !!!… Le vol de Montréal à Paris s’est très bien déroulé et nous avons arrivé tôt ce matin. La photographie de droite est au dessus de l’Angleterre en route vers Paris. J’aurai l’occasion d’écrire un peu plus ce soir car nous irons souper bientôt. La différence d’heures entre Clair et Paris est de 7 heures. Ainsi lorsqu’il est 19h00 à Paris il est midi à Clair. Pas surprennant que nous sommes un peu fatigué du voyage. Je tenais à vous donner quand même un petit mot le plus rapidement possible et de vous montrer une photo de la Tour Eiffel que j’ai prise 30 minutes passées.

Pour suivre de jour en jours les aventures de Megan, Marc-André et Roberto, il suffira de visiter nos cybercarnet. Nous publierons ce soir des billets avec nos impressions du voyage à date. N’hésitez pas à placer des commentaires et des questions….nous ferons notre possible… Vous pouvez aussi visiter mon site Flickr pour voir les photographies que j’ai pris depuis le début de ce voyage.
En passant, je me suis prommener en sandales aujourd’hui, il fait plus de 12 degrés Celcius et il n’y a évidemment pas de neige 😉
À suivre….
Roberto Gauvin
Directeur “vacancier” du CAHM

Autrans 2007…nous voici !!!

C’est lundi matin qu’un groupe du CAHM se dirigera vers la France pour assister au 11e “Rendez-vous d’Autrans“. Cette rencontre sur l’internet regroupera une centaine de jeunes venus échanger à propos de cette technologie. On peut voir le programme en format pdf ici. Nous ferons partie de la conférence d’ouverture en présentant se qui se fait au CAHM avec notre utilisation des cybercarnets. Au CAHM, Megan Ouellette et Marc-André Boutot accompagnée de Roberto Gauvin, directeur de l’école, auront la chance de participer à cette rencontre unique. Le CAHM se joindra à une délégation avec 4 autres écoles du Québec. Ce voyage est rendu possible par l’entremise du Ministre de la francophonie, d’une contribution du ministère des Affaires Intergouvernementales du Nouveau-Brunswick ainsi que du Ministère de l’éducation du Nouveau-Brunswick.
Le voyage s’amorcera à Paris où le groupe aura la chance de visiter les principaux attraits de la ville. Ensuite, le groupe se déplacera en TGV en direction de Grenoble pour ensuite se rendre à Autrans dans les Vercors (voir la carte ici). Le voyage se terminera avec le retour à Paris pour d’autres visites.
Pour suivre de jour en jours les aventures de Megan, Marc-André et Roberto, il suffira de visiter leur cybercarnet. Au plaisir de vous lire, de recevoir vos questions et vos commentaires…
À suivre…
16.JPG

Une délégation d’étudiants de cinq écoles canadiennes dont le CAHM, iront partager leurs expertises en France


Décembre 2006— Mario Asselin, directeur général d’Opossum, apprentissage et technologie, est heureux d’annoncer que treize représentants de cinq écoles canadiennes francophones voyageront jusqu’en France à l’occasion de la onzième édition des Rencontres d’Autrans, la plus ancienne et la plus novatrice des manifestations sur Internet. Ces jeunes élèves (12 – 14 ans) partageront leur expérience de l’apprentissage scolaire par Internet (ordinateurs portables au quotidien et utilisation réussie d’outils tels que les blogues, ePortfolio et wiki).
Mario Asselin qui a lui-même participé aux Rencontres d’Autrans en janvier 2004 explique: «Bruno Oudet, organisateur des Rencontres d’Autrans, m’a demandé de former une délégation de jeunes étudiants branchés, capables d’expliquer comment l’utilisation d’Internet change leur rapport à la connaissance. Cinq écoles, dont les projets en cours impliquent des jeunes répondant à ces critères, me sont automatiquement venues à l’esprit. Je suis très fier que la direction de ces dernières aient accepté de faire participer des élèves à cette aventure».
« Les générations Internet » Les Rencontres d’Autrans de l’année dernière avaient laissé beaucoup d’espace à une vision futuriste de l’avenir de l’Internet. Cependant, la nouvelle génération, symbole de cette projection, bouscule et enrichit déjà tous les constats établis sur le sujet. Outre les acteurs fondamentaux et autres pionniers de l’Internet qui se réuniront à Autrans dans le Vercors du 11 au 13 janvier 2007, la venue d’une génération neuve est attendue cette année. En contact numérique quasi permanent, ils ont grandi avec Internet et deviennent pour la première fois un acteur majeur des Rencontres d’Autrans. En plus des québécois, 100 jeunes seront en effet présents et amenés à faire des démonstrations de jeux vidéo pour les plus anciens. Ils définiront le portrait de leur génération sur un blogue, et en temps réel, par le biais d’un questionnaire en ligne.
Quatre écoles du Québec et une du Nouveau-Brunswick composent la délégation :
1. L’École De Rochebelle de Québec pour son utilisation de blogues.
2. Le Collège Saint-Charles-Garnier de Québec pour son Rallye international (L’atlas : http://atlas.opossum.ca/index.php et le dictionnaire biographique : http://fr.wikipedia.org/wiki/ Utilisateur:Dictionnaire_biographique_SCG).
3. Le Collège de Montréal pour l’Agence de Presse Mitic.
4.
L’Institut St-Joseph de Québec pour son utilisation de ePortfolios.
5. Le Centre d’Apprentissage du Haut-Madawaska du Nouveau-Brunswick pour son utilisation des cybercarnets.
À l’occasion de cette conférence internationale très importante en France (la onzième édition) les jeunes étudiants auront l’occasion d’exposer le fonctionnement de leur environnement numérique de travail ainsi que d’exposer comment ces projets favorisent des apprentissages mieux intégrés. Ces rencontres d’Autrans ont une vocation non commerciale et sont le lieu de partage de connaissances et de développement de réseaux. Elles réunissent traditionnellement un public de trois cents personnes : acteurs de l’enseignement, de la recherche, de la fonction publique, y compris des collectivités territoriales. Des représentants de chaque institution scolaire accompagne les jeunes qui publieront sûrement plusieurs comptes- rendus de leur expérience en France.
«Nous supportons plusieurs projets dans les écoles qui intègrent les nouvelles technologies et certains sont en ligne depuis plus de quatre ans; il est temps de partager nos savoirs-faire avec la communauté internationale», mentionne Mario Asselin qui prononcera aussi une conférence à Paris devant plus de mille participants en provenance de plus de trente pays le 11 décembre prochain sur le sujet de l’éducation dans le contexte du développement de l’Internet, «The challenge of the digital natives».