Clair2019 ; Voir l’éducation autrement !

Le directrice du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska (C@HM),  Claudine Dionne est fier d’annoncer qu’un 10e colloque international concernant la pédagogie, les technologies de l’information et des communications en éducation, se tiendra du 24 au 26 janvier 2019 à Clair au Nouveau-Brunswick.

Le C@HM a la chance depuis 2010 d’organiser une rencontre internationale concernant l’utilisation des technopédagogies. En neuf ans, c’est tout près de 3000 participants d’un peu partout au Canada et même d’Europe qui ont convergé à l’école pour prendre part à ce colloque.  Sous le thème « Voir l’éducation autrement… », des visites de classes, une session Ignite, une foire pédagogique, un forum de pratiques gagnantes ainsi que plusieurs conférences majeures seront présentés.  Ce colloque permet à tous les francophones du monde de se donner rendez-vous en personne ainsi qu’en webdiffusion afin d’échanger et de voir en action, un milieu éducatif qui favorise l’utilisation du web 2.0 et des technopédagogies au quotidien.

Le C@HM participe à plusieurs projets innovants depuis plusieurs années.  Le C@HM est la seule école francophone en Atlantique à avoir rejoint les rangs du Réseau des écoles innovatrices d’Industrie Canada en 2003.  L’école a déployé un projet de blogues depuis douze ans et a été l’une des premières écoles à participer à l’initiative des ordinateurs portables du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick pour les élèves des 7e et 8e année en 2004.  L’école a aussi reçu un financement de l’organisme Labo brillant dans le développement d’un Labo créatif qui permet aux élèves d’avoir accès à du matériel technologique de création. De plus, le CAHM est devenu la première ÉCOLE COMMUNAUTAIRE ENTREPRENEURIALE (ECE) au monde à atteindre le plus haut niveau de valorisation, soit celui d’ECE QUASAR. Une reconnaissance qui témoigne d’une performance marquée en innovation entrepreneuriale consciente, responsable et communautaire.

Cette année, les participants pourront compter sur la présence de quatre conférenciers dont -Mathieu Lang -Audrey Miller, Maude Lamoureux et Normand Landry :

Mathieu Lang est professeur au département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie à la Faculté des sciences de l’éducation de l’université de Moncton au campus de Moncton.  Il est aussi l’auteur d’une chronique en éducation publiée quotidiennement dans l’Acadie Nouvelle, un important journal francophone pour la communauté acadienne du Nouveau-Brunswick.

Audrey Miller est directrice générale et éditrice de L’École branchée. Détenant une formation de 2e cycle en technologies éducatives et un bac en communication publique, elle a participé depuis 1998 à la mise sur pied de nombreuses initiatives destinées à stimuler le développement professionnel des enseignants en lien avec le numérique et l’innovation pédagogique, telles EdCamp Québec et les CréaCamps. Elle est vice-présidente de l’AQUOPS et secrétaire du conseil d’administration de l’Association Edteq.

Maude Lamoureux est conseillère pédagogique RÉCIT (Réseau, Éducation, Collaboration, Innovation, Technologie) pour la Fédération des établissements d’enseignement privés du Québec. Technopédagogue, une intégration judicieuse et avertie du numérique en classe et ce, tout au long du parcours scolaire des élèves,  résume bien son mandat. Quand il est question d’éducation et de technopédagogie, son adage est le suivant: « Que l’élève et l’intention pédagogique soient au coeur de nos actions ».

Normand Landry est professeur à la TÉLUQ (Université du Québec) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains.  Ses travaux se concentrent sur l’éducation aux médias, les droits de la communication, l’intimidation judiciaire, ainsi que sur la communication et les mouvements sociaux.

La programmation continuera d’évoluer dans les prochains mois afin d’enrichir les échanges et les rencontres qui seront proposés du 24 au 26 janvier 2019 à partir du site Web suivant : http://clair20xx.org .

En terminant, le colloque Clair2019 sera donc une occasion unique où les chercheurs pourront continuer à côtoyer les praticiens et à permettre le réseautage et l’échange des pratiques gagnantes en salle de classe. De plus, la rencontre sera une opportunité pour la région de faire rayonner les pratiques pédagogiques, organisationnelles et culturelles du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska et du DSFNO.  Aussi, ce sera une occasion unique de faire découvrir le Haut-Madawaska aux participants qui viendront de toute la francophonie canadienne et d’ailleurs dans le monde.

Pour connaitre les détails de cette nouvelle ou pour toutes autres informations sur l’école, vous pouvez communiquer avec Claudine Dionne, directrice du Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska au numéro 506-992-6006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *