Les bijoux de la semaine…

Ça fait un bout de temps que je n’ai pas publié la chronique des “Bijoux de la semaine“. Dernièrement, j’ai réalisé l’abondance des billets publiés et je crois qu’il est important de souligner le travail des élèves et les membres du personnel. Je suis tellement fier du niveau d’engagement de notre communauté éducative. De plus, plusieurs parents sont maintenant abonnés au cybercarnet de leur enfant ainsi qu’à celui de l’école. Notre passage au Sommet de la francophonie n’a pas passé inaperçu et pendant ce temps, bon nombre de billets ont fait leur apparition. En voici donc quelques-uns;
* Mme Chantal Doiron-Pelletier est présentement en Louisiane afin de préparer le projet Liaison II. On peut voir ses billets publiés ici. Bravo !!!
* Les élèves de 2e année de Mme Monique Bélanger ont commencé à publier dans leurs cybercarnets. Voici par exemple un texte de Jean-François, d’Amy et de Danny. Bravo !
* De leur côté, les élèves de 3e année de Mme Pauline Clair ont utilisé leur cybercarnet afin de se présenter dans le cadre d’unprojet international avec l’école du village de Bunus dans le sud-ouest de la France. Voici en exemple les textes d’Olivier, Marilou et Joanie. Beau travail !!!
* Les élèves de 4e année de Mme Brigitte Long sont très actifs en publiant des textes et même des vidéos. Par exemple, Tyler et Amy nous parle d’un souvenir Halloween. Ici, Isabelle nous présente un interview dans le cadre de son cours d’anglais;

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=7lF0D8A3_9o&fs=1&hl=fr_FR&rel=0]

D’autres vidéos sont aussi disponibles en cliquant sur le lien suivant.
Finalement, les élèves de 4e ont aussi publié des poèmes autobiographiques. Nous vous invitons à lire ceux de Claudie, James et Joey. Excellent !!!
* Pour ce qui est des élèves de 5e année, la classe de Mme Mylaine Boucher-Bouchard a publié plusieurs billets, dont une série sur les règlements de sécurité pendant Halloween, en anglais. Voici les textes de Jolaine et Marie-Pier. À un autre moment, les élèves sous la direction de leur enseignante de français, Mme Brigitte Long ont écrit un texte descriptif. Voici par exemple, ceux de Maxime, Yzabelle et Denis. D’autres élèves de cette classe ont aussi publié un texte autobiographique. Voici le texte de Rémy, Anthony et Joannie. Excellent !!!
* Les élèves de 6e année de Mme Lisette Banville ont de leur côté débuté leur publication web avec des billets de type “Savais-tu ?”. Je vous invite à lire ceux de Pierre-Olivier et de Stéphanie. Les élèves ont aussi publié leurs attentes lors de la rentrée scolaire. Voici le texte de Julie-Pier, Ashley et de Emilie.
* Les élèves de 7e année de Mme Brigitte Nadeau, Mme Chantal Doiron, Mme Claudine Dionne et Mme Danis Michaud ont la chance d’avoir en tout temps un portable. Ils ont donc beaucoup d’opportunités pour publier. Ils ont travaillé sur plusieurs différents textes trop nombreux à énumérer ici. Mais, je vous invite à visiter quelques bijoux . Par exemple, voici un texte sur les diagrammes circulaires créés à l’aide d’Excell. Voici des exemples de Catherine, d’Alexe et de Claudéric. Les élèves ont aussi publié dans le cadre de leur cours de sciences humaines. On peut entre autres lire les textes d’Édouard et d’Annie. Les élèves ont aussi publié des projets dans le cadre de leur cours de science en étudiant le système digestif. Voici par exemple la présentation de Mireille;

D’autres billets ont retenu mon attention dont ceux de Patrick et de Christian au sujet de leur maison dans le cadre du cours de FPS (formation personnelle et sociale). D’autres élèves présentent leur carnet de lecture dont Mélanie, Marie-Soleil et d’Alexandre.
* Finalement pour ce qui est des élèves de 8e année de Mme Brigitte Nadeau, Mme Chantal Doiron, Mme Claudine Dionne et Mme Danis Michaud, la publication a aussi été très intense. Voici donc quelques billets à lire. En sciences, les élèves nous expliquent le microscope. Voici les billets de Jennifer, Tristan et Brian-Sam. D’autres élèves ont publié à propos des intelligences multiples dont Nikki et Marie-Êve. Lors du cours d’anglais, les élèves utilisent le cybercarnet et en profitent pour présenter leur travail à l’aide de “SlideShare”;

Il est possible aussi de voir le travail des élèves de 8e avec leur carnet de lecture ( Daisy et Alice ) ainsi que leur écosystème en sciences ( Stéphanie et Éric) ainsi que d’autres textes sur l’espace virtuel des élèves dont ce texte de Jennifer.
Il va sans dire que beaucoup de textes ont été publiés et mériteraient de faire partie des “Bijoux de la semaine”. Je vous invite donc à décortiquer les archives des billets du CAHM à la recherche d’autres bijoux. Comme directeur d’école, je suis fier du niveau d’engagement et de publication de notre communauté d’apprentissage. J’apprends moi aussi beaucoup à la lecture des nombreux billets. Je remarque aussi que de plus en plus d’élèves ont la chance de participer au projet parce que directement, plusieurs enseignants intègrent cet outil dans leurs démarches d’enseignement.
Le temps saura nous dire comment l’utilisation du cybercarnet pourra nous aider à développer l’apprentissage de l’écriture ainsi que le développement de la pensée critique. Je dis souvent qu’il faut ramper, marcher puis courir. Je sais aussi que les textes des élèves ne sont pas parfaits et que certains montrent des difficultés au niveau de l’acquisition du français écrit. Mais, il faut se rappeler que nos élèves sont en apprentissages et qu’on ne s’attendrait à ce qu’un joueur de tennis devienne champion du monde tout d’un coup. Il faut beaucoup d’effort et de temps. Nos cybercarnets sont nos terrains de tennis de l’écriture. Nous voulons donner la chance aux élèves d’écrire pour mieux écrire. En janvier, nous allons accueillir l’élite du web francophone lors de Clair2011. Plusieurs personnes me posent souvent la question à savoir comment il se fait qu’au CAHM, il est possible de voir les élèves et les membres du personnel engagés et prêt à utiliser les nouvelles technologies. Je crois que la réponse se trouve en partie dans ce billet. Les apprentissages qui sont faits font en sorte que les élèves se responsabilisent et font des transferts. Il est lu facile de faire des transferts de l’utilisation de la conjugaison des verbes quant on a à les utiliser dans un contexte réel d’écriture. C’est un peu ça aussi la “Mission” de notre école. Merci à tous ceux et celles qui font du CAHM un endroit où il fait bon vivre, où il fait bon apprendre… pour la vie !!!
Bonne semaine !!!
Roberto Gauvin
Directeur au CAHM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *